Il y’a 16 ans que j’ai été papa. Ensuite 5 ans et demi après. Enfin 7 mois. Il y’a 16 ans j’étais léger, impusif, jeune adulte. Il y a 5 ans et demi ans j’étais mâture mais balloté sur plusieurs situations professionnelles, résidentielles. Il y’a 7 mois j’étais calme et posé. Être papa c’est être là ou pas là. C’est mettre quelque part sa vie au service d’un enfant. Ses économies, ses envies, ses rêves… Son sommeil, ses plaisirs.. Je ne parle pas d’être père. Soyons clairs. J’ai compris les sacrifices de mon papa. Je suis fier de tout cet amour transmis : amour de la famille, du respect, du travail… Être papa c’est une expérience unique. Avoir du mal à réveiller sa fille, son fils même quand on sait qu’on va être en retard… Chercher son enfant qui joue à cache cache pendant qu’on veut rattraper un bus… Être papa c’est la plus formidable expérience humaine. Un jour les papas s’en vont. Mais ils vivent parmi nous. La transmission est toujours là, l’héritage est toujours là. Souvent si bien caché qu’on pense l’avoir perdu. Desfois mon papa, parti dans l’autre monde s’éveille en moi. En moi alors s’éveille un grand homme. Merci papa. Être papa, est le plus gros challenge d’un homme.