De nos rencontres, la vie offre souvent des personnages haut en couleurs et en faits d’armes. Il s’appelait Fela , ou du moins on le surnommait ainsi… Beau jeune homme, intelligent, un ami inconditionnel de Backus, une vraie cheminée ambulante de notre université.. . Opulent en réserve de devises et fêtard invétéré, Fela avait battu tous les protagonistes sur les confrontations éthyliques. Jamais ivre, ou alors toujours sur ses deux pieds. Les faits légendaires sont inscrits au patrimoine de LaTchetchenie(Campus 1 de Bouaké ) et de Huambo(Campus 2) … Dans ce tourbillons, ce dédales de déperdition, une jeune fille, entreprit de conquérir la bête. Nous avions tous pariés à tord que Fela était immuable. Nous avions tord. Nous sommes heureux d’avoir eu tord. Aujourd’hui, Fela et madame forment un beau couple, avec des enfants, une vie respectable … De ma vie, c’est la première fois que je vois une femme transformer un homme à ce point . A toi l’ami que j’ai vu hier, à toi la femme que j’ai eu hier au téléphone, je suis heureux d’être un ami, un frère. Les femmes n’imaginent pas souvent le pouvoir dont elles disposent…The Prophet. #theprophet